•  
  •  
ART 24mm/1.4 DG HSM


Le Sigma ART 24mm/1.4 DG HSM


Ce 24mm est purement dans la lignée Art, construction, ergonomie, prise en main… C’est le plus petit des 3 en tenant compte de ses grand frères 35mm et 50mm, mais ce n’est pas le moins costaud ou du moins il en est digne…


Je ne vais pas m’étaler sur sa construction, c’est beau, solide, avec une prise en main agréablement compact, bague de mise au point fluide et douce, rien à redire, encore une fois c’est du Art … Le pare-soleil est solide est excellent dans son rôle, la fixation est ferme est sûr !


De même au niveau AF-HSM, rien de nouveau, encore un AF qui est performant (testé sur Canon EOS 6D & 7DMKII), rapide, précis et silencieux.


Venons-en à ce qui nous intéresse le plus, ses performances et corrections optiques, car là, franchement ça arrache sec ! …

Comme ces deux grands frères, la force des focales fixes Art et de leur calcul et traitement de lentilles c’est la qualité du piqué, de la netteté à pleine ouverture et sur ce 24mm nous ne sommes pas déçu, ça impressionne, encore plus à courte distance… En fermant jusqu’à 4.0 on monte encore à chaque diaphragme et on semble « stabiliser » ses performances de netteté jusqu’à 11, seul le diaphragme 16 redescend pour être au niveau de la pleine ouverture. Lorsqu’on rajoute que les bords sont très hauts à tous les diaphragmes se rapprochant incroyablement du centre, on se rend compte que ce 24mm Art procure une homogénéité impressionnante. À tous les diaphragmes, la netteté est de très haut niveau et le contraste est magnifique… On notera également qu’il n’a pas de dominante chaude ou froide mais est totalement neutre, il excelle pour moi particulièrement lors de temps bouché ou nuageux, donnant des résultats absolument parfait sur mes deux capteurs Canon…

Au niveau de la distorsion, « à niveau » elle est à néant et parfaite, elle sera très légèrement présente en fait en plongée ou contre-plongée, c’est l’effet 24mm quoi…

Que dire de la correction des aberrations chromatiques ? … Sur ce 24mm elle est mieux corrigée que sur le 35 et le 50mm, imaginez donc ! … On est presque dans le parfait avec ce 24mm, seul des matières « inox » avec un fort reflet seront pris en défaut et encore… 

Le seul défaut qu’on peut lui reprocher c’est un peu de vignetage sur capteur 24x36 de 1.4 à 2.8 qui n’est pas présent avec un capteur Aps-C … Mais bon on parle de 24mm/1.4 et autant le Canon que le Nikon ont ce même « problème » qui n’en ai pas un en définitive étant donné qu’il est faible, donc quasiment jamais gênant.


Ayant eu le 24mm/1.4 L II pendant plus d’une année dans mon fourre-tout que j’ai adoré et étant encore plus surpris pas le Sigma Art, j’ai pu bénéficier du 24mm LII da Canon gracieusement prêté par son heureux acquéreur pendant + de 1 mois pour en avoir le cœur net.

Ce n’est pas au niveau de la construction qu’il y a quelque chose à dire, le Canon de toute manière est magnifique avec sa finition « LII », solide, une belle tenue en main, un USM comme à son habitude efficace et sans reproche, le Canon est un superbe cailloux et lorsqu’on met le Sigma à côté, l’ergonomie général est assez proche, dimensions, poids (le Sigma est très légèrement plus lourd) bague de mise au point, même au niveau du pare-soleil pas grand-chose à dire…

Le Sigma fait un peu plus classe avec son noir profond, son brillant au niveau de la baïonnette et sa capsule chromée « A », le Canon à pour lui un revêtement très agréable qui donne un sentiment d’un objectif indestructible… Enfin bref, même au niveau des jointures de protection, c’est du lourd entre les deux.

C’est en performance optique que les différences peuvent apparaitraient… Ce n'est pas énorme c'est vrai, mais mon sentiment n’était pas seulement mon subconscient focalisé sur Sigma, mais le Sigma est bel et bien à mon avis un peu meilleur dans l’ensemble… Je m’explique et attention, le Canon est une bête et reste une référence 24mm, ça pique et c’est contrasté…
Par contre, rien à faire mais le Sigma est un poil plus haut à pleine ouverture au centre, à 2.0 le Sigma se démarque encore un tout petit peu plus qu’à 1.4 où il faut vraiment « zoomer » sur son écran pour se rendre compte de cette petite différence au centre, à 2.0 au centre le Sigma est plus haut et c’est à partir de 2.8 que cela devient vraiment kif-kif en définitive et difficile de faire la différence sans mesures scientifiques, c’est à l’œil que je juge et aux bêtes « zooms » d’écran…

Le bokeh lui est assez semblable, celui du Sigma est bien beurré tout comme le Canon qui procure un bokeh somptueux… Les deux objectifs sont assez identiques au centre de l’image sauf à 1.4 et 2.0, mais c’est aussi dans l’homogénéité du centre vers les bords que le Sigma comme je le notai déjà dans mes conclusions de tests plus haut, est supérieur, enfin légèrement supérieur encore une fois, tout ceci n’est pas super flagrant non plus, mais clairement quand même, le Sigma est plus haut dans les bords de l’image sur capteur 24x36…  En y rajoutant des corrections au niveau des aberrations chromatiques cette fois-ci, bien meilleures avec le Sigma, le 24mm/1.4 Art Sigma et comme le 35 et le 50, le meilleur de sa catégorie… Imaginez que le 24mm Art peut s’acquérir à moins de 1000.-, cela lui donne encore + d’importance pour celui qui cherche le summum en 24mm lumineux …

Le Canon et le Sigma en gros sont assez semblables, le Sigma aura pour lui avant tout une meilleure homogéneité entre le centre et les bords de l’image à tous les diaphragmes… Mise à part cela, ce sera une affaire de préférence de marque simplement… parce qu’ils se ressemblent quand même pas mal ces deux-là !





En conclusion, pour ceux qui ont déjà le 24mm/1.4 Canon LII, ne changez rien, vous avez un superbe cailloux entre les mains qui pique fort et qui est performant… Pour ceux par contre qui cherchent et veulent un 24mm/1.4, là y a pas à hésiter, le Sigma Art 24mm/1.4 s’achète les yeux fermés, il est quasiment parfait, un prix tout doux pour un 1.4 avec AF-HSM et est bien le plus performant de sa catégorie, à moins que vous soyez répulsif à une marque autre que celle de votre ou vos boitiers fétiches, là c’est le subconscient, oups non, l’inconscient qui prend le dessus !  (humour noir, mais je le pense quand même ^_^)

Le Sigma Art 24mm/1.4 DG HSM est classé « top 8 » Sigma Romandie…

Les  + PLUS +
Construction, Ergonomie 
Performances à pleine ouverture
Homogénéité centre/bords
Correction des aberrations chromatiques
Bokeh
Le Prix...

Les  - MOINS -
Léger vignetage jusqu’à 2.8


Art 24mm/1.4 DG HSM, c'est :

15 lentilles en 11 groupes
2 verres asphériques, 3 FLD & 4 SLD 
Diamètre de filtrage : 77mm
Diaphragme à 9 lamelles rounded
M.a.p mini : 25cm
Poids : 665gr.


Disponibilité : LIVRABLE pour Canon, Nikon, Sony & Sigma


Prix catalogue maximum : fr. 1'095.- 




.