•  
  •  
Le premier Zoom ultra lumineux 2.0 DG pour capteur 24x36...
SIGMA Art 24-35mm/2.0 DG HSM


Quelle surprise lors de l'annonce interne de la sortie du fameux zoom DG 2.0 tant attendu avec une focale de 24-35mm ... Nous voici déjà en août 2015 et il est bien là ce magnifique cailloux, le premier zoom ultra lumineux pour capteur 24x36 jamais produit. Mais tout ceci à un coût technique, si Sigma à démontré son énorme savoir-faire et qu'ils sont capables de produire des objectifs un peu fous et uniques tout au long de leur histoire, lorsqu'on rentre dans le secteur zoom avec une ouverture plus lumineuse que 2.8, cela se complique même pour Sigma... On l'a vu avec le 18-35mm/1.8 DC, pour obtenir de la qualité, le zooming est aujourd'hui encore limité, mais quelle qualité !!!

Avec le 24-35/2.0 Sigma à beaucoup travaillé et a mis toute sa technique et sa passion pour réussir à nous concocter un zoom "de rue" absolument parfait. Aujourd'hui Sigma ne produit QUE des objectifs de haute qualité optique et dignent de leurs statuts de Art, Sport ou Contemporary...

Le 24-35 remplace merveilleusement bien en un seul un 24mm, un 28mm et un 35mm de haute qualité, tout ceci avec une ouverture constante de 2.0 ! ...

Commençons par le débalage de l'objectif de son beau carton blanc parré d'une bande noire griffée Sigma :-) ... L'objectif est beau, très beau, il a la même carrure que le 18-35 tout en étant un peu plus volumineux et bien-entendu un peu plus lourd que ce dernier. Le finition ART est somptueuse et dans cette lignée. Bague de zooming large est d'une grande fluidité, elle est comme vous l'imaginez courte avec une bague de mise au point sur le haut de l'objectif tout aussi large, légèrement redondante pour une prise en main sur le terrain parfaite et rapide, elle s'avère en "Manual Focus" somptueusement douce et précise. C'est du Art, c'est du "first" ! ...

Avec les séries SGV, les pares-soleil chez Sigma ont aussi bien évolués, solide et épais, la fixation est ferme et parfaite. Je lui reprocherai peut-être un manque de profondeur, il est un peut court à mon avis, un peu plus large et 2 ou 3 centimètres supplémentaires en profondeur aurait été plusmieuxbien, mais c'est un de ces deux seuls défauts (le deuxième arrive un peu plus tard dans le texte), le reste n'est que du bonheur ! 


Lors de son annonce officielle, quelques passionnés lui ont de suite reproché la focale courte de 24 à 35 ne comprenant pas bien l'utilisation d'une telle focale, on lui reproche aussi son poids certain (940gr.) ...

Commençons par le poids, alors oui certes 940gr. ce n'est pas rien et on dépasse largement le poids et le volume d'un fixe 24mm/2.8, 28mm/2.8 ou 1.8 et d'un 35mm/2.0, mais d'un autre côté ce n'est pas tellement plus lourd et volumineux qu'un 24mm/1.4 ou un 35mm/1.4 et on parle là d'un grand-angle de 24 à 35mm en ouverture 2.0, donc un zoom et non une focale fixe et non un luminosité de 2.8 mais de 2.0. Et lorsqu'on l'utilise sur le terrain, le 940gr, se font très vite oublier et on est directement sous le charme de son ergonomie, donc de sa tenue en main, répartition du poids et surtout de pouvoir naviguer comme sur une focale fixe de 2.0 de 24mm à 35mm ce qui change radicalement l'angle de vue lorsqu'on l'utilise pour de l'architecture, de la "Photo de rue", du paysage...

Combien de fois on entends : "le 24 c'est souvent trop large, le 35 c'est souvent pas assez" :-) ...

Mais il est clair, c'est un objectif étonnant par sa focale et sa luminosité, cet objectif fait parler, il aura ses détracteurs et il aura ses fans... Moi je suis fan et il ne quitte plus mon boitier principal depuis 3 semaines maintenant, si vous aimez le grand-angle, ce 24-35 est incroyable autant sur un capteur 24x36 que sur un capteur Aps-C où il cadrera comme approximativement un 36-53 sur Nikon et un 38-56mm sur Canon, vraiment idéal pour le reportage, portrait, rue...


Sur Canon, testé sur EOS 5D MKIII, EOS 6D & EOS 7D MKII, l'AF-HSM est sans aucun reproche, il est ultra rapide et précis autant en continu qu'avec le point, autant d'ailleurs avec n'importe quel collimateur choisi et une totale inaudibilité de fonctionnement... De mon côté, l'AF-HSM qui équipe le 24-35 est parfait !

Venons-en à ses performances optiques... Sur capteur APS-C, absolument aucun vignetage à pleine ouverture et une distorsion à néant à toutes les focales, lorsqu'on l'utilise pour ce quoi il a été fabriqué, c'est-à-dire un capteur 24x36, c'est un DG avant tout, je n'ai pas franchement décelé un vignetage à 2.0 voyant, même sur un fond très clair, c'est vraiment du sérieux et c'est moins voyant que le 24mm fixe à 1.4, logique me direz-vous, le 24-35 est un 2.0, mais n'empêche que c'est la pleine ouverture et que pour moi il n'y a pas de vignetage... Au niveau de la distorsion, elle est légère à 24mm mais cela c'est aussi assez logique, néante dès 28mm ou du moins jamais gênante comme à 24 par ailleurs, pour de l'architecture, sa distorsion est plaisante et minimime, il égal n'importe quelle focale fixe ! ... 

Avant de parler de son "piqué" et de sa netteté, un petit mot sur le fameux "2eme" défaut qu'on pourrait lui reprocher... Un léger flare peut apparaitre en contre jour avec une forte lumière, ce n'est pas souvent, mais il m'es arrivé d'en avoir un peu avec des petits reflets sur le centre de l'image, un peu comme le 12-24 DG II d'ailleurs, minime, mais pas néant à chaque shoot avec un soleil très fort en arrière plan, peut-être qu'un pare-soleil plus profond.........


Au niveau des performances, en toute franchise... Wouaouw...

À toutes les focales, dès la pleine ouverture, ça pique !!! ... Je dirai que l'excellence est quasi atteinte à 2.8, pour les bords de l'image on fermera à 4.0 pour obtenir une homgénéité parfaite, mais c'est du très sérieux ce 24-35mm Art. Autant sur un capteur 24x36 qu'un capteur APS-C, le piqué dès 2.0 est très haut. Je dirai que c'est tout de même à 24mm qu'il est le plus fort, à 28mm jusqu'à 35mm c'est un petit peu moins haut à pleine ouverture, par contre dès 4.0, c'est à mon sens, ou du moins simplement sans test technique, juste les yeux et mes fichiers agrandis, du kif-kif à toutes les focales... Le 24-35 c'est de la haute qualité optique dès 2.0 à toutes les focales, de l'excellence à 2.8 et de l'ultra-excellence à 4.0 ! :) ... Vous me direz: Mais il le kiffe vraiment cet objectif ? je vous répondrait: Oui carrément !


Alors voilà, mes commentaires élogieux sur ce zoom 2.0 que ce soit au niveau construction, mécanique, AF et performances optique vont sans doute vous faire dire: Mais quand est-il des Art 24mm/1.4 et 35mm/1.4 alors ?... Et bien, il faut bien noter que les ART 24mm/1.4 et 35mm/1.4 sont des objectifs exceptionnels, leur qualité optique est phénoménale, ce sont des 1.4 et on dira dans les grandes lignes que leurs performances à 1.4 sont équivalentes aux performances à 2.0 du 24-35, donc les fixes Art à 2.0 seront plus pointus que le 24-35 à pleine ouverture... On ne parle là que de la performance optique pure et dure. Pas facile à expliquer en définitive, mais si vous êtes un "focale fixe" et que vous voulez le summum en 24 ou 35mm, y a pas à hésiter les Sigma ART sont fait pour vous, mais si vous n'êtes pas encore décidés pour un 24 ou un 35, que vous considérez la focale fixe comme parfois "limitée" ou disons difficile, le 24-35 pourrait vous donnez ce que vous chercher avec un objectif tout en en vous permettant des prises de vues de 24 à 35mm avec une ouverture constante de 2.0 tout en ayant une qualité optique de focales fixes en les remplacant sans absolument rougir, il le fait même avec une grande fierté, le 24-35 est un must à ouverture 2.0, l'adopter c'est accepter qu'il vous sera bien difficile de vous en passer et de ne pas partir à chaque fois avec lui... Sauf si vraiment vous partez pour de la photo de nature ou de sport bien-entendu :) ...


Le 24-35mm/2.0 Art mériterai un 5 étoiles sans réelle discussion :), c'est un must et peut être acquis les yeux fermés !...
Seul l'ergonomie et le poids sont sujet à débat, celui qui aime les gros cailloux adorera, celui qui aime la compacité et les petits objectifs n'aimera pas, mais à part cela, c'est le top !!!
Les...   + PLUS +
Qualité optique à pleine ouverture à toutes les focales
Qualité optique dans les bords à toutes les focales dès 4.0
Construction & prise en main
Efficacité et silence de l'AF-HSM
Aberations chromatiques parfaitement corrigées
Distorsion quasi innexistante
Luminosité mélangée à un mini zoom grand-angle terriblement pratique
Objectif "de rue" parfait - Egalement architecture
Remplace avec fierté n'importe quel 24mm, 28mm ou 35mm

Les ... - MOINS -
Par-soleil un peu juste en profondeur
Léger flare parfois en contre-jour


Le 24-35mm/2.0 ART DG HSM, la fiche technique:
.
- 18 lentilles en 14 groupes
(5 lentilles SLD, 3 lentilles Aspherical-SLD, 1 lentille FLD, 1 lentille Aspherical
- Diaphragme à 9 lamelles (rounded)
- Ouverture mini : f./16
- Angle de vue : 84.1 - 63.4 degrés (format 35mm) DG
- M.a.p mini : 28cm
- Rapport macro : 1:4.4
- Diamètre de filtrage : 82mm
- Dimensions : 87.6 x 122,7 mm
- Poids : 940gr.
- rapport APS-C / Nikon approx. 36-52,5mm / Canon approx. 38,4-56mm

Livré avec : Etui / Pare-soleil / Bouchons avant et arrière / Carte SSC noire (marché Suisse / Swiss Regulary Imported)


Disponible en montures CANON, NIKON & SIGMA

Pas de montures SONY & PENTAX prévue pour le moment (août 2015)

Option : USB DOCK

Prix de vente catalogue maxi : fr. 1'295.-



(my test / 12.08.2015)


Le Sigma ART 24-35mm/2.0 DG HSM est "TOP 7" Sigma Romandie